Retour à la page d'accueil
Activités de la ferme

Productions de noix

La culture de la noix se fait sans pesticide les noyers sont désherber mécaniquement.

La noix est récolté à la main de septembre à octobre, le séchage se fait au fur et à mesure des récolte, puis l'énoisage se fait à partir du mois novembre.

La Noix

On mange les noix fraîche après leur maturité de septembre à octobre et sèches sous le nom de cerneaux, les cerneaux serves aux confiseurs, pâtissiers  et  boulanger.
Quand la noix est encore jeune, et avant que son noyau ne soit formé, on en prépare une liqueur en la faisant macéré  dans préparation à base de vin, de sucre  et d'eau-de-vie, cette préparation peut être utilisé avec les feuille de noyer un fois déshydratés.
Le bois des différentes espèces du genre noyer est fort employé en ébénisterie, pour ces belles veines brunâtres, de son grain serré et de sa dureté. 


Le noyer est originaire du Proche-Orient. C'est un grand arbre de 10 à 25 mètres de haut, très ramifié en grosses branches tortueuses avec une cime large et touffue.

Pendant la croissance les parois se développent en divisant l'amande en 4 lobes appelés "cerneaux".
Le Noyer est un arbre dont on utilise tout : le bois, l'écorce, le brou, les feuilles, les chatons, et les noix. Il est cultivé dès le paléolithique pour ses fruits comestibles. Charlemagne recommande la plantation de noyers sur tout son empire.
Au XIXème siècle, l'action antiscrofuleuse des feuilles puis son action antituberculeuse seront mises en évidence.
Le bois de noyer est très estimé en ébénisterie,  pour ces belles veines brunâtres, de son grain serré et de sa dureté.
Le brou de noix, donne une teinture réputée comme colorant du bois, des étoffes et des cuirs.
La noix est un aliment riche :
Pour en savoir plus:


Quelques recettes à base de noix